«

»

juil 31

Imprimer ceci Article

La colere de Thich Nath Hanh

 

Voici la chronique d’un libre qui a changé ma vie : La colère, ou comment transformer son énergie en sagesse – 200 pages chez Pocket, disponible aussi chez Amazon :  Thich Nhath Hanh : La colère . Du moine réfugié politique, le bouddhiste Thich Nath Hanh.

 

la-colere-thich-nhath-hanh

Il vit en France et propose des retraites à toute personne qui a envie de changer, de gérer sa colère. Cela a lieu au village des Pruneliers. Plus d’infos si vous lisez son bouquin de poche. La couverture ne paie pas de mine. Le texte non plus : pas de grande littérature et énooormément de répétitions.

La phrase-clé pourrait être

Thich Nhath Hanh, un maître bouddhiste, écrit au sujet de la colère. Il lui donne une dimension Universelle : il s’agit d’une énergie, une émotion liée à notre corps et à notre esprit. Ses conséquences sont immenses, car un seul instant de colère peut réduire à RIEN des temps infinis d’évolution spirituelle.

Pour exemple, voici un homme, un chanteur en colère, Bertrand Cantat (Noir Désir): Johnny la colère. Les images et la musique en disent tout aussi long qu’un texte.

 

Johnny m’a dit, Johnny m’a dit
tout ca un soir ou le ciel zèbre d’éclairs
nous déclarait « Nous allons fonder le parti unique »

Johnny m’a dit, Johnny m’a dit
rejoins tes frères, rejoins tes sœurs
bois le sang de ton ennemi

Johnny m’a dit, Johnny m’a dit
écarte le rouge, écarte le blanc
la seule couleur, c’est noir brillant ……..

 

 

Il est possible de dominer la colère. L’auteur, Thich Nhath Hahn, nous offre sur un plateau des voies de résolution. Psychologiques et physiques grâce à :

 

  1. la respiration profonde
  2. la marche consciente
  3. l’alimentation consciente
  4. l’imagination (ou visualisations)
  5. les suggestions à soi-même (ou autosuggestions)

Une série d’outils et des conseils pour accéder à cette partie de nous que la colère peut détruire, décimer. Pour restaurer en nous la “Nouvelle Terre” (Eckart Tolle) par une communication dans la compassion et l’Amour inconditionnel.

 

Et voilà un nouvel exemple de colère : 1 mn 04 de haine à l’état pur, de deux côtés :

“Colère au Sénégal contre une réforme controversée”

 

Mon ressenti personnel

Un livre qui a changé ma vie car …. il m’a presque délivrée de ma colère, ma haine face à moi-même. A corps perdu, pour n’être plus le pantin d’un espoir. Si la vie n’est qu’une cause perdue, mon âme est libre d’y avoir enfin cru, à corps perdu (Grégory Lemarchal – A corps perdu). Face aussi au monde fou, au Monde Imparfait.

Des agacements tout de même, car Thich Nhath Hanh se répète, et c’est présentement ce que je suis en train de faire Clignement d'œil

Il est donc temps de conclure !

 

Fotolia_8427227_XS

 

Je dirai que j’ai eu du mal à accrocher au début de l’ouvrage : de part l’histoire d’un couple qui ne s’aime plus et qui réussit à se réconcilier sous l’unique impulsion de l’épouse et du darmha** qu’elle pratique seulement pendant quelques heures.

Le mari aura eu besoin de “plus” de temps. Aaaahhh, les hommes et leur bénéfique lenteur…! Quelques jours de darmha afin de se pacifier et de revenir, aimant, vers sa femme.

Irritations liées aussi à ma situation de couple, le NOUS abîmé, le NOUS qui se sépare, se dépacse. Je ME quitte et NOUS quitte.

Quand elle est au creux de mon lit, elle prend toute la place, et je ne sais pas jusqu’où ira cette complice, cette colère, qui me prive de ma liberté.

“Faudra-t-il que j’y prenne goût ou que je réagisse ? Nooon, je ne suis jamais seul(e) avec ma solitude. Par elle, j’ai tout appris, jamais elle ne désarme” [Georges Moustaki].

 

 

Autre technique pour aller mieux

Réciter tous les jours, pendant quelques secondes, un sutra du cœur. Vous l’inventez et vous utilisez votre talent pour mener à bien cette pratique. Le sutra du cœur est un texte sacré récité par les bouddhistes et les bodhisattva. C’est l’essence des enseignements du Bouddha sur la sagesse. Accordez-vous des temps de 3 à 7 jours, de temps en temps.


Fotolia_3413066_XS

 

 

 

 

Créez votre propre SUTRA

et récitez-le le plus souvent possible. Dites par exemple que “même si je ne suis pas parfait, les gens peuvent m’aimer et me respecter”.

 

** DHARMA : la parole du dharma dit que pour aider autrui, il faut être capable d’écouter avec compassion. Ce que nous sommes incapables de faire. Même après des années de vie commune. Pas de retraite, de prise de recul, pas d’engagement.

 

 

Thich Nhath Hahn écrit entre autre ces phrases que je retiens, en page 1 : “Etre heureux d’après moi, c’est souffrir moins [ …]Le Bouddha, les moines et les nonnes de son temps ne possédaient que 3 robes et un bol. Mais ils étaient très heureux, parce qu’ils disposaient de quelque chose d’extrêmement précieux : la liberté […]

Et c’est la condition essentielle au bonheur. [ …] Une bon enseignement est celui que l’on peut mettre directement en pratique. [ …]Etre en colère, désespéré ou jaloux, c’est comme être consumé par les feux de l’enfer [ …] Nous devons TOUS suivre l’exemple du bodhisattva.”

 

oiseau-accueil

 

Ma note (de musique) pour La colère : 4 étoiles sur 5  Sourire

Et vous, vous avez lu ? Vous donneriez combien d’étoiles ?

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://repas-equilibre.fr/la-colere-de-thich-nath-hanh/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer l'un de VOS articles en bas de votre commentaire