«

»

juil 12

Imprimer ceci Article

Tout ce que vous devez savoir sur les germoirs à graines

Nous avons déjà vu que de faire germer des graines chez soi, c’est simple comme un jeu d’enfants.

Il n’est pas forcément nécessaire d’acheter un germoir à graines. Mais si vous consommez régulièrement des graines germées, le germoir sera l’outil idéal pour faire germer les graines dans les meilleures conditions. En effet, pour que les graines poussent sans moisissures ni bactéries, elles ont besoin d’une hydratation et d’unecomment-choisir-son-germoir température ambiantes constantes, ainsi que d’une oxygénation régulière.

 

Il existe de nombreux germoirs en vente sur Internet ou en magasin bio, à des tailles et des prix très variables (à partir d’une dizaine d’euros jusqu’à plus de 200 !).

Alors, comment choisir ?      

 

Quelle matière choisir pour votre germoir à graines ?

 

  • Les germoirs en plastique : le plastique, issu du pétrole, a le désavantage de ne pas être très écolo. Par contre, il s’agit d’une matière neutre et très facile d’entretien. Il crée une ambiance de mini-serre et évite la prolifération des moisissures et des bactéries. Choisissez un plastique garanti sans phtalates ni bisphénol A, reconnus dangereux pour la santé.

 

  • Les germoirs en verre : le verre est plus écolo que le plastique et il a aussi l’avantage d’être très facile d’entretien. Ici, pas non plus de moisissures ou de bactéries si vous veillez à un rinçage régulier et à une disposition bien étalée des graines à germer, sur toute la paroi du bocal.

 

germoir-en-terre-tonkeim

  • Les germoirs en terre cuite : voici a priori la matière la plus écolo. Autre avantage, la porosité de la terre cuite permet de garder une bonne humidité des graines. Mais la porosité a un inconvénient majeur : l’entretien est plus difficile que les autres matières. Moisissures et bactéries peuvent s’incruster dans la paroi en terre. Il est recommandé de les brosser énergiquement entre chaque utilisation. Mais tous les germoirs en terre ne sont pas poreux. Certains de ces germoirs sont parfaitement étanches, notamment ceux en grès, en argile vernissée ou émaillés à l’intérieur.

 

 

Quel type de germoir à graines choisir ?

 

 germoir-verre

 

 

Les bocaux inclinés : ils sont en verre, en général muni d’une grille en plastique ou en métal. Ils disposent d’un support intégré qui permet de les retourner facilement après la phase de trempage, en les inclinant à 45°. 

Le grand avantage est de pouvoir faire la phase de trempage et la phase de germination dans le même bocal, ce qui évite différentes manipulations. Par ailleurs, c’est le type de germoir qui est le meilleur marché (une dizaine d’euros)

L’inconvénient est que la taille des orifices d’écoulement d’eau sont un peu trop grand pour les petites graines (comme l’alfalfa par exemple).

 

 

germoir-cylindrique

 

Le germoir cylindrique : un germoir très élégant, en plastique, d’une contenance d’un litre et muni de deux grilles en inox.

La phase de trempage ne se fait donc pas dans le germoir. L’entretien est aussi facile que pour les bocaux inclinés, avec ce germoir qu’il suffit de poser à l’horizontale. Il peut même être accroché au mur. Plusieurs germoirs de ce type peuvent être empilés.

Prix constaté (juin 2012) : 49 € avec des fiches recettes et un sachet de graines bio.

 

 

 

germoir-étages-germline

Les germoirs à étages ou en plateaux : en terre cuite ou en plastique, généralement pratiques. On peut y faire pousser différentes sortes de graines sans les mélanger. Préférez les formes circulaires, plus faciles à entretenir. Un couvercle perforé permet un arrosage uniforme par le haut. Mais l’inconvénient est que les plateaux du bas reçoivent les eaux “usées” du plateau supérieur. Ces eaux sont chargées de substances inhibitrices que les graines libèrent lors des premières heures de la germination.

 

Par ailleurs, certains de ces germoirs ne permettent pas une bonne aération des graines germées qui peuvent alors pourrir ou moisir. L’idéal est de privilégier un modèle où les plateaux peuvent être empilés en quinconce.

Les prix varient de 20 à 30 €, selon les modèles.

 

 

coupelle-graines-mucilageLes coupelles destinées à faire germer plus facilement les graines à mucilage (lin, cresson, moutarde, basilic, roquette, pourpier, …).

Au contact de l’eau, ces graines produisent un gel transparent et collant. Grace à ces coupelles en verre, munies d’une grille métallique, elles pousseront sans problème. Le trempage se fait à part et ne demande qu’une quinzaine de minutes. Le coût est d’une quinzaine d’euros.

 

arbre-germoir-ludmilla-de-bardo

 

Pour ces graines, on peut aussi utiliser l’arbre germoir en terre cuite, conçu par Ludmilla de Bardo. D’utilisation un peu plus délicate, l’effet obtenu fera effectivement penser à un petit arbre très original et décoratif dans votre cuisine. Sourire  

Il coûte une quinzaine d’euros.

 

 

 

 

Et enfin, il existe différentes sortes de germoirs automatiques (électriques). Ils vous dispenseront de vous occuper du trempage et des arrosages. Il y a par exemple le Croc’ Seeds vendu aux alentours des 90 euros. Il est léger, peu encombrant et il consomme peu d’énergie. Mais vous ne serez pas dispensés de l’opération de trempage qui doit se faire dans un autre récipient.

Par ailleurs, il ne permet qu’une seule production à la fois (tout comme les bocaux inclinés et le germoir cylindrique). Notez qu’il est toujours possible de faire un mélange de graines à germer. Vous utiliserez alors des graines dont la durée de culture est similaire. Entre chaque production, il faudra laver le cylindre et le réservoir à eau.

 

 

germoir-automatique-easygreenSi vous êtes fan des graines germées comme moi Rirealors vous investirez peut-être dans le germoir Easygreen. Il est considéré comme le meilleur, mais il est aussi hélas le plus cher (environ 260 euros).

Il permet de faire pousser toutes sortes de graines sur ses 5 plateaux, sans avoir à les tremper au préalable. Le moteur qui se trouve à l’arrière avec le réservoir d’eau permet une brumisation des graines à intervalle régulier (grâce à un programmateur). Ainsi, les graines à germer ne reçoivent pas trop d’eau et sont régulièrement oxygénées. L’eau n’étant pas recyclée dans l’appareil, chaque nouvelle brumisation se fait avec une eau propreplateaux-herbe-ble.

Par ailleurs, cet appareil se comporte comme une mini-serre et la température intérieure est régulée grâce au système brouillard + oxygène. Ce germoir Easygreen m’a permis de faire pousser des graines réputées difficiles sans aucun problème. Comme par exemple, les graines de tournesol non décortiquées qui se transforme en jeunes pousses de plusieurs centimètres de hauteur.

Le germoir Easygreen permet aussi de faire pousser de l’herbe de blé ou de l’herbe d’orge sans aucun terreau ! C’est d’ailleurs pour cette raison que je l’ai choisi.

Le seul défaut de ce germoir est son encombrement : il mesure 63 x 48 x 18 cm. Côté entretien, un nettoyage automatique est prévu, à faire au moins une fois par mois. Mais il faut aussi le nettoyer plus en profondeur de façon manuelle environ une fois par trimestre. Au vu de sa taille, c’est la douche de la salle de bain qui sera la plus adaptée !

 

Les 6 conseils d’achat d’un germoir à graines

 

Voilà pour résumer mes 6 conseils d’achat d’un germoir à graines :

  1. Vérifiez la taille des perforations et autres orifices d’écoulement d’eau.
  2. Vérifiez aussi la hauteur des bacs si vous voulez cultiver de jeunes pousses.
  3. Le système d’irrigation doit permettre d’arroser les graines sans les noyer.
  4. Choisissez un germoir à graines facile d’entretien et de nettoyage.
  5. Anticipez votre consommation de graines germées et achetez un germoir adapté.
  6. Et enfin, prévoyez l’endroit où poser votre germoir. De façon générale, les germoirs à graines doivent être placés dans une pièce non humide et de préférence peu éclairée. Dans tous les cas, évitez le soleil direct.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous ! Clignement d'œil

 

Lien Permanent pour cet article : http://repas-equilibre.fr/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-les-germoirs-a-graines/

31 Commentaires

4 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. Julie

    Chouette article agréable à lire et joliment illustré !
    je suis assez fan des graines germées, mais ne dispose pour l’instant que d’un germoir-tube, le « Finkgerm’ qu’on ne trouve plus aujourd’hui
    Dommage, il est très pratique, on peut secouer les graines dans tous les sens et les arroser même sans ouvrir les 2 couvercles à trous
    le Germ’ware ci-dessus lui ressemble
    merci pour cet article bien documenté Muriel !
    je vais peut-être investir dans une coupelle à germer les graines mucilagineuses, car j’aime beaucoup le goût piquant des graines de moutarde dans la salade
    à bientôt pour d’autres articles de cette qualité
    bonne inspiration !
    Julie

    1. Muriel (auteur)

      Aaahhh, revoilà ma chère Julie 😀
      Merci pour tes encouragements !!

      Si tu achètes une coupelle pour les graines à mucilage, tiens moi au courant des résultats !

      Au plaisir de te lire à nouveau !
      Muriel

  2. Philippe

    Bonjour Muriel,

    Merci pour cet excellent article qui me permet dorénavant d’avoir une vision complète et précise sur les germoirs. Bravo pour tes illustrations également … un plaisir de lire tes publications !
    Bises !
    Philippe

    1. Muriel (auteur)

      Mince alors, Philippe !
      Je m’apprêtais à supprimer les commentaires indésirables quand j’ai vu le tien dans la liste !!
      Alors là, je vais être fâchée avec Askimet !

      Bon, voilà, c’est réparé. Un grand merci à toi et à tous tes mots qui savent toujours être positifs et encourageants 😀

      Avec toute mon amitié,
      Muriel

  3. Aurelie

    Merci pour cet article comparatif des différents modèles.
    Mes 2 enfants (2 ans et 4 ans) ont chacun leur bocal incliné : chacun peut faire ses expériences, on compare, on s’amuse et on se régale … c’est super pédagogique !
    Je ne connaissais pas le germoir EasyGreen : un beau modèle de compétition qui me tente bien !

    En tout cas, à 10€ pour les enfants ou plus cher pour les motivé(e)s, c’est une excellente idée cadeau pour tous les membres de la famille !
    A bientôt,
    Aurelie

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Aurélie,

      Bienvenue à toi sur le blog et merci pour ton commentaire ! :-)
      Les bocaux inclinés, c’est vrai que c’est ce qu’il y a de plus simple, pour les enfants, pour les débutants et pour ceux qui se contentent d’une petite variété de graines germées.

      @ bientôt,
      Muriel

  4. cyrille

    Bonjour Muriel,

    J’ai souvent entendu dire que les germoirs en plastique étaient à éviter. Trop dangereux.
    De toutes façon chez nous, on n’a réussi qu’à faire germer de l’alpha-alpha. Tout le reste a toujours raté.
    C’est peut-être une piste pour les nuls :-)

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Cyrille et bienvenue à toi sur le blog ! :-)

      Ta remarque sur le plastique est pertinente, mais il me semble que si le plastique est garanti sans phtalates ni bisphénol A, il n’y a pas de problème. Mais tu as peut-être entendu d’autres choses ?

      Dans l’article sur Faire germer des graines chez soi, c’est simple comme un jeu d’enfant, tu trouveras des pistes « pour les nuls », comme tu dis. 😉

      Sinon, essaie en investissant dans des bocaux inclinés. Tu devrais pouvoir facilement faire germer autre chose que l’alfalfa.
      N’hésite pas à me contacter via le formulaire de contact si tu as besoin d’autres conseils.

      @ bientôt,
      Muriel

  5. Titouan

    J’en veux un dans les plus brefs délais. Comment cela se fait-il que personne ne m’en ait jamais acheté jusqu’à présent ?

    1. Muriel (auteur)

      Hello old brother, je te reconnais bien là !

      En tous cas, c’est avec grand grand plaisir que je lis ton tout premier commentaire sur ce blog. 😀

      Bisous et @ très vite !

  6. Christine

    Re bonjour Muriel,

    J’avais acheté le germoir « bocal incliné » mais avais mis les graines de cresson, si j’ai bien suivi c’est du mucilage, donc le germoir n’est pas adapté!
    Je suis tentée par les graines de pourpier, de cresson..Il faut donc que j’opte pour les coupelles ?

    Bon, je vais avoir encore besoin de conseils.

    Bien amicalement,
    Christine
    Christine Articles récents..Comment nous aimer vraimentMy Profile

  7. Muriel (auteur)

    Bonjour Christine,

    Oui, effectivement, si tu veux faire germer des graines de pourpier et de cresson, il vaut mieux que tu optes pour les coupelles ou pour l’arbre germoir.

    Amitiés,
    Muriel

  8. bury

    Merci de votre présentation sur tous les germoirs. Je rêve de l’Easy Green…
    Pour l’instant au mois de janvier 2014 (Bonne Année), je n’arrive pas à faire poussier des graine de pourpier dans le germoir à étage, à mon grand regret ! les graines ont germées , j’ai vu des feuilles minuscules serrées les unes contre les autre, et puis rien le Stop de la pousse…Je suis déconcertée…Manque de luminosité ? Trop d’humidité ?

  9. Muriel (auteur)

    Bonjour Bury, bienvenue à vous et bonne année 2014 aussi ! 😀

    Les graines de pourpier font partie des graines mucilagineuses qu’il est difficile, voire impossible, de faire germer correctement dans un germoir classique à étage. Même dans l’Easy Green… A moins de faire un mélange dominant avec d’autres graines sans mucilage.

    Pour faire germer les graines de pourpier seules, utilisez l’arbre à germoir ou les coupelles.

    Au plaisir de vous lire !

    Muriel

  10. Christophe

    Bonjour Muriel,
    et merci pour cette bonne vue d’ensemble!

    Depuis 3 mois seulement, je fais germer des graines dans un germoir à étages. Je n’y connais encore rien, mais je suis décidé à augmenter la production car les germes récoltés jusqu’à maintenant sont toujours mangés dans la journée, et puis nous devons attendre 5 jours avant de pouvoir en manger à nouveau.

    Bref, très tenté par un « Easygreen », la seule question restante est la suivante: le plastique utilisé pour les bacs est il garanti sans phtalates et bisphénol-A ?

    Un tout grand merci d’avance pour votre réponse,
    Christophe

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Christophe et bienvenue à vous :-)

      L’Easygreen est en effet la solution pour avoir des récoltes de graines germées journalières.

      J’ai posé votre question à Eric Viard, le distributeur officiel pour Easygreen – Europe, directement en contact avec le fabricant. Le plastique des bacs est bien garanti sans bisphénol-A et sans phtalate.

      En fait, le bisphénol-A et les phtalates sont des assouplissants des matières plastiques et les bacs sont rigides et agréés au contact alimentaire.

      Bonnes récoltes à vous ! 😉

      Muriel

  11. Roger

    Votre site est vraiment très bien! Notamment la clarté des exposés.
    Je viens d’acheter le modèle d’entrée de gamme. C’est bon. Je regrette qu’il ne soit pas en verre ( ou plastique ) teinté car on pourrait le mettre partout sans se préoccuper de la luminosité ambiante!
    Et aussi, s’il avait un couvercle hermétique on pourrait faire « valser » les graines sans inonder toute la cuisine ( lol ) Et il faudrait un autre couvercle ( le 3ème ) percé pour enlever le surplus d’eau après chaque lavage. Le couvercle pour l’égouttage n’est pas très commode pour cette manip. ( Éponges & torchons à prévoir )
    J’ai, en partie, résolu le 1er problème en entourant le germoir avec une poche en papier…
    Merci beaucoup, c’est vous qui m’avez convaincu!
    Et j’espère que votre sauterelle a pris l’habitude de vous visiter!

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Roger, bienvenue à vous et merci pour votre appréciation du blog ! :-)
      Je suis ravie de vous avoir convaincu.

      Concernant la luminosité, vous n’avez pas à vous en soucier, tant que les graines ne sont pas directement exposées au soleil. En dehors de ce cas, je ne crois pas que la poche en papier soit nécessaire.

      Pour le reste de vos soucis, je ne connais pas le germoir que vous avez acheté, mais j’espère que vous allez trouver des solutions pratiques. 😉

      Bonnes récoltes !

      Muriel

  12. Roger

    Bonjour Muriel!
    Mon germoir est celui que vous présentez en entrée de gamme. C’est vrai que les scrupules s’éteignent avec l’expérience. Mais ce modèle est le type même de la fausse « bonne idée » Il vaudrait mieux un bocal avec plusieurs couvercles sans trou et avec trous mais de différentes grosseurs et chevalet indépendant pour manipuler tout çà aisément! La simplicité est souvent source de difficultés en aval…

  13. Aurelie

    Bonjour,

    Depuis 2 ans, avec votre article, j’ai opté pour 2 bocaux inclinés et 1 coupelle. J’en suis ravie, pour l’utilisation et le prix.
    Par ailleurs, j’utilise de l’eau des systèmes OJADE qui donne d’excellents résultats sur la qualité des pousses germées … et sur les plantes en général : meilleur pousse, meilleur enracinement, floraisons plus fréquentes, meilleure coloration des fleurs …
    Outre les résultats incomparables, ces systèmes reviennent plus rentables que les bouteilles d’eau. Déjà parce que dans les systèmes Ojade, les minéraux sont assimilables, ensuite grâce à la structure vitalisée de l’eau, vecteur de croissance.

    Voilà, une bonne combinaison des deux : l’eau de qualité avec une alimentation de qualité 😉
    Au plaisir de vous répondre sur mon blog !

  14. Roger

    Bonjour,
    Je fais pareil avec l’eau. J’ai entendu parler du système Ojade ( je vais faire un tour sur le site pour me rafraichir la mémoire )
    J’ai choisi le système Novoti et j’utilise aussi des graphiques de radioniques…

    1. Aurelie

      Bonjour Roger,
      La vitalisation est un système exclusif Ojade, unique au monde : il vitalise l’eau, dans le sens d’eau vivante, telle l’eau originelle (eau à la source, sans aucune pollution du monde industriel).
      Pour tout autre système, vous obtenez de l’eau « morte », donc déstructurée et contenant des biophotons dégénéro-actifs (comme ceux que l’on trouve dans le compost !).

      Alors c’est super de prendre des graines germées, une alimentation saine et vivante … par contre c’est dommage de tout réduire avec une eau dégénéroactive (eau du robinet, eaux en bouteilles, eaux distillées, osmoseurs…)

      Sachant que l’eau est à la base de la pyramide alimentaire, on a tout à gagner à avoir une eau de qualité « saine et pleine de vitalité ». Notre corps est composé de plus de 60% d’eau, c’est vraiment notre matière principale. En particulier, l’eau regénéro-active va avoir de bons échanges intra et extra-cellulaire : donc dans ce cas très précis, l’eau joue son rôle d’hydratation.

      A l’opposé, les eaux en bouteilles, du robinet, osmoseurs classiques sont dégénéro-actives. Elles sont soumis à la législation qui interdit de dire qu’elles hydratent ! Ils vendent donc de l’eau qui n’hydrate pas. En effet, une eau dégénéro-active et appauvrie en sels minéraux assimilables, ne joue pas son rôle d’hydratation, ne rentre pas dans les cellules. Et c’est ainsi que l’on constate de plus en plus de problèmes ostéo-articulaires, lombalgie, discopathie … au fils des ans, car l’eau n’hydrate pas suffisamment le nucléus (cellule entre les jonctions osseuse). Ce fameux nucléus se déhydrate et perd sa souplesse ostéo-articulaire.

      Un vaste sujet, où les impacts ne sont pas négligeables. Alors quitte à choisir une alimentation de qualité, autant être informés comment choisir une eau de qualité 😉

  15. roger

    Je suis d’accord avec cette théorie mais j’ai du mal à l’articuler avec la filtration!
    Est-ce que la filtration a encore un intérêt? Et de quel type?

  16. Marie-Christine hubin

    Bonjour je viens de voir vos articles sur les germoirs et j’essaie de faire germer des graines de pois chiches et sarrasins mais avant de germer elles sont déjà fermentée. Je les mets dans un bocal ou germoir a étage. Comme les autres graines je les laisse trempé une nuit puis je les rinces et les mets en bocal ou sur la grille et les mouille une fois par jour et les laisse égoutter et après 2 jours cela sent le fermenté ?

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Marie-Christine,

      Vos difficultés proviennent sans doute du fait que vous ne rincez pas assez les graines après les avoir fait tremper.
      Essayer de le rincer 2 à 3 fois par jour et veillez à bien les égoutter et à faire circuler l’air en les secouant plusieurs fois par jour.

      Sachez par ailleurs que le sarrasin décortiqué n’a besoin que de 6 heures de trempage et 1 seul jour de germination.
      Les germes de pois chiche quant à eux préfèrent 18h de trempage et 3 jours maximum de germination.

      Bien à vous,
      Muriel

      1. Aurelie

        Bonjour Muriel,

        Est-ce qu’il existe un petit guide pour connaître l’ensemble des graines germées, les temps de trempages, les temps de germination, etc. ?

        Aurélie
        Aurelie Articles récents..Plongée, piscine, avion : 9 conseils pour gérer le mal aux oreilles ?My Profile

        1. Muriel (auteur)

          Bonjour Aurélie,

          Je vous conseille le livre de Ludmilla de Bardo : Vitalité et graines germées.
          http://livre.fnac.com/a4013751/Ludmilla-De-Bardo-Vitalite-et-graines-germees

          Vous y trouverez des fiches complètes sur la plupart des graines à germer.

          Bien à vous,
          Muriel

          1. Aurelie

            Super ! Merci Muriel :-)
            Aurelie Articles récents..Pourquoi j’assimile, ou je n’assimile pas, certaines boissons, eaux, laits ?My Profile

  17. AnneMarie Taravella

    Bonjour,
    j’essaye de faire germer des graines de cresson frisé. Impossible de bien égoutter les graines, car l’eau forme une sorte de gelée qui refuse de passer par les trous (j’utilise un bocal incliné). Résultat, au bout de trois jours les graines ont seulement gonflé et dégagent une odeur de fermentation. En relisant les instructions sur le sachet, je me dis que j’ai peut-être laissé tremper les graines trop longtemps (12 heures au lieu de 2 à 6 heures). Est-il probable que ce soit la cause du problème?
    Merci!

  18. tena

    Bonjour, je viens d’acquérir un germoir croc’seeds et suite à divers commentaires je me pose la question sur la présence ou non de phtalates et bisphenol-A dans la composition du bac ??

  19. gen

    j’ai fait germer des graines d’haricots d’azuki sur une grille avec une gaze dessus de l’eau dans la soucoupe dessous un couvercle dessus perforé ça germe bien mais la peau marron au bout de 4 j a du mal a partir merci de vos conseils

  1. Faire germer des graines chez soi, c’est simple comme un jeu d’enfant ! » Alimentation saine et Repas équilibrés

    […] Je préfère donc vous proposer un deuxième article qui traitera uniquement de cette question : cliquez ici pour le découvrir ! […]

  2. Tout ce que vous devez savoir sur les germoirs à graines

    […] Tout ce que vous devez savoir sur les germoirs à grainesrepas-equilibre.fr/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-les-ger… par murielrichard il y a quelques secondes […]

  3. Faire germer des graines | En Pratique

    […] n’hésitez pas à vous renseigner auprès des magasins bios. Vous pouvez aussi cliquer sur ce lien pour vous faire une idée sur les différents germoirs existants sur le marché. L’astuce est de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer l'un de VOS articles en bas de votre commentaire