«

»

août 02

Imprimer ceci Article

Le concombre est indigeste, info ou intox ?

Près de la moitié des consommateurs disent ne pas bien digérer le concombre. Si c’est votre cas, ne manquez pas de lire ce qui suit ! 😉

Le concombre fait partie de la famille des cornichons, des courgettes, et aussi du melon (cucurbitacées). Ce dernier a lui aussi une réputation de digestion difficile, sauf si on le mange loin des repas.

 

Les différentes variétés de concombre

On le trouve toute l’année, notamment en provenance des Pays-Bas, mais la pleine saison se situe d’avril en septembre. En France, presque toute la production est cultivée sous serre.

  • Le concombre traditionnel ou concombre épineux est petit et recouvert de rugosités. Il a une saveur amère car il contient de la cucurbitacine C. Nous verrons plus loin son intérêt.
  • Le concombre long, dit hollandais, dont la peau est lisse. Il n’est pas amer et ne contient pas ou peu de pépins. C’est le concombre que l’on trouve le plus souvent sur le marché.
  • Le mini-concombre ou beit-alpha. Il s’agit d’un concombre court et goûteux, bien pratique pour les apéritifs ou si on souhaite n’en cuisiner que de petites quantités. Comme le concombre long, sa peau est lisse, il n’est pas amer et n’a pas de pépins.

 

Concombre épineux, hollandais et beit-alpha

 

L’intérêt nutritionnel du concombre

  • Le concombre contient 96 % d’eau. Il est donc très désaltérant et rafraîchissant. Un légume idéal quand il fait chaud et qui permet de boire moins d’eau.
  • Il est pauvre en calories : 10 calories pour 100 grammes. Il contient très peu de lipides et de protéines et seulement 2% de glucides. Son potentiel énergétique est donc faible, mais il est le légume minceur par excellence et convient très bien aux diabétiques. Par ailleurs, son indice de satiété est très élevé, c’est-à-dire qu’il donne rapidement l’impression de ne plus avoir faim, d’autant plus si on le mastique bien.
  • Le concombre est diurétique : de part sa teneur en eau, sa teneur élevée en potassium et très faible en sodium, il permet d’assurer un meilleur drainage et une bonne élimination rénale.
  • Il est moyennement pourvu en fibres, mais ces fibres, contenues dans la peau et dans la chair, contribuent toujours à un bon équilibre alimentaire. D’autant plus qu’en France, notre alimentation n’en contient généralement pas assez.
  • Il est reminéralisant. En effet, sa densité minérale est assez intéressante : il contient surtout du potassium, mais aussi du calcium, du magnésium, du fer, du cuivre et du zinc.
  • Côté vitamines, le concombre est moins intéressant, car elles sont modérément abondantes, mais assez diversifiées : pro-vitamine A (bêta-carotène), vitamines B, notamment la B9 (acide folique), vitamine C et un peu de vitamine E, antioxydante. Ces vitamines sont plus abondantes dans la peau que dans la chair.

Le concombre est-il indigeste ?

A ce sujet, je crois que je n’ai jamais lu autant de contradictions ! Certains affirment qu’il faut absolument enlever la peau et d’autres qu’au contraire, il faut la laisser. Il est aussi question  d’enlever les graines centrales, de le faire dégorger avec du sel pendant 10 à 15 minutes, ou de le faire tremper, après épluchage, 2 à 3 minutes dans du lait avec 3 cuillères à café de sucre… Sur des forums, certains consommateurs affirment que de le faire dégorger ne produit aucun effet.

Alors, que penser ?
Il semble que la plupart de ces conseils permettent de rendre le concombre moins amer. Or, la grande majorité des concombres que nous achetons ne sont plus amers. Par ailleurs, l’amertume de certains concombres en fait leur principal atout santé : la présence de cucurbitacine C a des propriétés anti-inflammatoires et permet de lutter contre les cellules cancéreuses.

 

Concombre et cucurbitamine C

 

Comment rendre le concombre digeste ?

  • Commencez par choisir des concombres petits et fermes, à la peau bien verte et de préférence mate. Les petits concombres renferment moins de pépins et leur chair est plus savoureuse et plus tendre. Si les concombres sont un peu mous, c’est qu’il ne sont plus très jeunes et plus assez frais. Leur chair sera moins bonne et leurs pépins plus durs.
  • N’enlevez pas la peau du concombre, car elle contient de la pepsine. C’est une substance qui facilite la digestion. « Pepsis » en grec signifie « digestion ». De plus, c’est dans la peau que se concentre les vitamines. Sachez que même si votre concombre n’est pas bio, il suffira de bien le laver. Des micro-organismes dilués dans l’eau d’arrosage permet d’éviter le recours aux pesticides.
    Bien sûr, si vous avez les intestins particulièrement irrités, il vaudra mieux enlever la peau ou essayer en épluchant une bande sur deux. Ou encore le faire cuire légèrement à la vapeur pendant 5 à 6 minutes pour ramollir les fibres.
  • Ne le faites pas dégorger, ca ne changera rien à la digestion et vous perdrez non seulement une partie de ses minéraux et vitamines, mais aussi de son croquant.
  • Parmi les contradictions que j’évoquais plus haut, une chose semble cependant faire l’unanimité : si vous voulez rendre le concombre plus digeste, enlevez les pépins centraux avec une cuillère.
  • Si vous le cuisinez cru, mangez le concombre en entrée, cela favorisera la sécrétion des sucs digestifs.
  • Il existe de nombreuses recettes que vous pouvez tester. Cru, il peut se manger en cubes, en fines rondelles, en bâtonnet, en billes ou même râpé. Certaines personnes le digèrent mieux râpé et/ou en ajoutant un peu de menthe, connue pour ses propriétés digestives.
    Voir un exemple de recette ici : Verrines de concombre à la menthe et ses mousses colorées.
    Cela est moins connu, mais il est aussi possible de cuire le concombre, comme les courgettes par exemple, à la vapeur, à la poêle ou en gratin. Mais si vous les cuisez trop longtemps ou à trop haute température, vous perdrez la plupart des vitamines et des minéraux.

 

Mon verdict pour le concombre indigeste, info ou intox ?  Intox !

Je ne nie pas que certains ne digèrent pas le concombre, mais n’est-il pas si facile de le rendre digeste ?? Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous ! :-)

 

La citation de la semaine :

La pomme est un fruit savoureux et beau, mais quand elle est pourrie, elle ne peut même pas égaler le goût d’un simple concombre frais et bien ferme. [Lao She]

 

Lien Permanent pour cet article : http://repas-equilibre.fr/le-concombre-est-indigeste-info-ou-intox/

32 Commentaires

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. françoise

     Bravo pour toutes ces explications sur le concombre. L’essentiel est de le manger avec plaisir !

    je suis pour enlever les pépins bien sur …et pour la sauce yaourt, citron  et menthe quoique avec de la crème fraiche c’est plus onctueux !

    très pratique en pique nique  : à couper en batonnets

    A bientôt pour la dégustation des verrines !

     

    1. Muriel (auteur)

      Merci Françoise !

      Alors on est d’accord avec les pépins, c’est bien. :-)

      Sauce au yaourt, citron et menthe aussi. Avec de la crème fraîche, c’est sûr que ça va être plus onctueux, mais on perd un peu le côté aliment minceur !
      D’ailleurs, ca me fait penser que j’ai lu que réduit en purée, le concombre peut remplacer jusqu’à 2/3 de l’huile d’une vinaigrette. A essayer… et les verrines aussi bien sûr !

      @ très vite,
      Muriel

  2. Titouan

    Hello Muriel,

    Jamais je n’avais entendu parler de concombre indigeste ; je l’ai toujours bien digéré, et pourtant j’ai un « terrain » assez sensible…

    Donc, je vais continuer à en manger autant voire davantage qu’avant !

    Merci pour cet article détaillé.

    Bises

    Renaud

    1. Muriel (auteur)

      Coucou Renaud, :-)

      C’est vrai qu’avec ton terrain sensible, c’est assez étonnant que tu digères bien le concombre !
      Comme quoi, c’est surtout l’expérience individuelle qui compte.

      Bises et @ bientôt,
      Muriel

  3. sylviane

    Alors Muriel comme je suis une fan absolue du concombre (je mange de la Raita pratiquement toutes les semaines), je ne me plains pas.

    Le concombre me sert à manger du fromage sans pain, il tient le rôle du pain et je peux ainsi me faire plaisir sans culpabiliser.

    J’adore ta série INFO/INTOX

    1. Muriel (auteur)

      Alors Sylviane, j’imagine que tu n’as aucun problème de digestion du concombre ! 😉

      Je ne connais pas le raita, mais je viens de lire quelques recettes qui conseillent de laisser égoutter les concombres et de bien les presser. C’est un peu dommage pour les vitamines et les minéraux.

      Du concombre pour manger du fromage sans pain, je ne connais pas non plus, il faudra que j’essaie ça !

      Merci pour ton compliment sur la rubrique « Info ou intox ». 😀

      Au plaisir de te lire !

      1. sylviane

        Non aucun problème de digestion mais nous sommes des inconditionnels du concombre depuis 3 générations

  4. Sco!@couple routine

    Bonjour Muriel,
    Le mot intox dans le titre a attiré mon attention car (même si je sais que je vais me faire des ennemis) j’ai horreur du concombre, et ce, depuis toujours. Je n’aime pas l’odeur, le goût, ni les melons d’ailleurs.

    J’essaie toujours de trouver quelque chose qui vient justifier mon dégoût. Je vois dans ton article que les gens se contredisent : digeste ou non? Ça semble dépendre du consommateur.

    Non merci, pas de concombres pour moi, mais je mange volontiers des courgettes (presque tous les jours d’ailleurs) et des courges régulièrement.

    Ce qui est surprenant, c’est que je connais des personnes qui ont le même dégoût que moi pour le concombre et les melons, mais qui mangent comme moi de la relish (je ne sais pas si vous avez ça en Europe ou si vous appelez ce produit du même nom). Le truc est fait à base de cornichons.

    Je sais. Nous sommes bizarres, nous, les non-mangeurs de concombres! Il en reste plus pour vous!

    Bon appétit à tous,
    Sco! 😉

    1. Muriel (auteur)

      Comment ça, Sco!, tu as horreur du concombre ? Mais c’est carrément impossible !!! Ne vois-tu pas la multitude de fans du concombre qui commentent cet article ? Et en plus tu connais d’autres personnes qui ont le même dégoût que toi du concombre et tu me parles de « relish »… De quelle planète viens-tu ? 😉

      Et moi qui n’aime pas les cornichons… J’ai quand même bien ri quand j’ai trouvé sur un forum une recette de relish maison « comme on achète en magasin » à base de trois « pintes », comme vous dites par chez vous, de concombres mûrs. Aucun cornichon en vue dans les reste des ingrédients.
      http://coop-la-basse-cour.forumactif.com/t680-relish-maison

      Bizarre, vous avez dit bizarre ?
      Mangerais-tu du concombre sans le savoir ?

      @ bientôt Sco!, pour d’autres bizarreries ! Décidément, j’adore les Québécois, y a pas de doute. :-)

      1. Sco!@couple routine

        Bonjour Muriel,

        C’est pour cela que cet article a attiré mon attention! D’ailleurs, je constate que les opinions sont à l’opposé en ce qui concerne sa digestibilité.

        À voir tous les gens qui mangent du concombre au bureau le midi, je me doute bien que ce légume est très populaire en toute saison.

        J’apporte une précision : je ne mangerais jamais de cornichons comme ça, nature! Juste dans la relish lorsque je mange des hot dogs (au tofu S.V.P.) et je n’en ai pas mangés depuis bien longtemps…

        Des pintes? C’est un terme plutôt utilisé par les Américains. Nous sommes maintenant convertis au litre…

        Un bon concombre ce midi?

        Non, merci! Pas pour moi!

        Sco!

        1. Christian

          Salut Sco!, des pintes…évidemment, t’en rates pas une! Tu sais ce que ça veut dire chez nous, boire une bonne pinte!
          Et n’hésite pas de parler des hommes, des cornichons (ou des concombres)et des pintes sur ton blog. Je commenterai plus à mon aise. Et le relish, je confirme comme Muriel, c’est à base de concombres http://www.recettes.qc.ca/recettes/recette.php?id=3018.
          Sacré Sco va! Tu manges du concombre que tu n’aimes pas sans le savoir.
          @+
          Christian.

          1. Muriel (auteur)

            Bonjour Christian et bienvenue à toi 😀

            Merci pour ton commentaire et pour la confirmation que le relish est à base de concombre, je commençais à douter, moi qui suis bêtement strasbourgeoise (France). Mais toi qui est bêtement belge, si j’ai bien compris, je m’attends à ce que Sco! trouve quelque chose à redire à nos recettes trouvées sur le web. 😉
            Même Wikipédia parle de concombre pour le relish d’Amérique du Nord. Alors, où est l’erreur ?

            Bien à toi,
            Muriel

  5. Bernadette GILBERT

    Je ne résiste pas, chère Muriel, à dire mon plaisir de retrouver tes rubriques info ou intox !!! Et celle-ci est absolument géniale. Je fais partie des fans du concombre non seulement pour toutes les vertus que tu énumères, mais aussi pour son goût, ses possibilités et !!! en prime ! parce qu’il demande plus d’énergie à se faire manger qu’à se faire digérer, ce qui en fait un atout minceur supplémentaire.
    Et puis, je ne résiste pas non plus à rappeler que ceux et celles qui ont des problèmes de digestion au niveau de l’estomac en ont parce qu’ils se sentent incompris, quelque part dans leur vie… Alors oui : intox !!!
    Et merci de l’avoir rappelé…

    1. Muriel (auteur)

      Hello chère Bernadette ! 😀

      Comme je viens de le dire, j’adore les Québécois(e)s et c’est aussi un grand plaisir pour moi de retrouver tes commentaires, toujours si positifs et encourageants ! J’espère retrouver bientôt assez de courage pour un autre « info ou intox ». Mine de rien, cela me prend toujours un temps fou d’essayer de débroussailler le faux du vrai…

      Merci pour ton rappel psychologique qui me replonge dans mes cours de décodage biologique ! En effet, les maux de l’estomac renvoient à des sentiments d’incompréhensions, d’accusations injustes, de ne pas être écouté… On rumine régulièrement des contrariétés que l’on ne peut pas DIGÉRER !

      Bien amicalement,
      Muriel

  6. Vincent

    Merci pour cet éloge du concombre qui est un aliment indispensable l’été pour bien s’alimenter sans effort.

    Je suis particulièrement heureux de constater que je ne suis par le seul à considérer que faire dégorger un concombre est une hérésie.

    Merci Muriel et vive le concombre.

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Vincent et bienvenue à toi ! 😀

      Je suis contente de faire la connaissance de nouveaux blogueurs et je manquerai pas d’aller laisser quelques commentaires sur vos blogs. Surtout que j’aime le tennis, même si je ne le pratique plus régulièrement.

      Oui, faire dégorger le concombre, quelle véritable hérésie, c’est le bon mot !
      Vive le concombre et vive Vincent 😉

      Bien à toi,
      Muriel

  7. Dorian

    Bonjour Muriel,

    Comment ne pas digérer un constitué à 96% d’eau ? Cela me laisse perplexe.
    Merci pour toutes ces infos. Je n’ai pas de problème pour le digérer mais enlever les pépins peut être un bon tuyau à connaître :)

    En passant, je ne recommande pas le comcombre en Angleterre, ça n’a rien à voir avec ceux que l’on trouve en France… Je ne sais pas quelle variété j’ai mangé là bas mais c’est immangeable !

    Dorian

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Dorian,

      Comment ne pas digérer le concombre, constitué à 96% d’eau, je ne l’avais pas vu sous cet angle là. C’est vrai que ca peut laisser perplexe et que ca peut aussi confirmer que c’est surtout les pépins qui posent problème à certains.

      Bien à toi et @ bientôt,
      Muriel

  8. Christian

    Salut Muriel,

    Je plains les malheureux qui ne digèrent pas le concombre!

    Qu’est ce que ça doit être quand ils mangent des poivrons crus (avec la peau).

    Par contre je vois la différence entre ceux de mon jardin (les épineux) et le hollandais. Inutile de dire quel est le meilleur.

    A noter que le concombre est nettement moins diététique quand il est préparé avec une louche de mayonnaise.

    Mais qu’est ce qu’il est bon farci avec du thon/oeufs durs (et mayo, oui bon) ou poêlé avec un peu de basilic ou dans le tzatziki, bref c’est bon donc à manger sans modération.

    @+
    Christian

    1. Muriel (auteur)

      Re bonjour Christian !

      Même sans parler des hommes, des cornichons et des pintes sur mon blog, on dirait bien que le concombre t’inspire et que tu commentes tout à fait à ton aise. 😉
      Quelle chance d’avoir un jardin !

      Tiens, tu me donnes des idées, je vais essayer le concombre farci avec thon / oeufs durs et mayo, faite maison bien sûr, la mayo, bien meilleure au goût et pour la santé. Il nous faut aussi de bonnes graisses (huiles vierges 1ère pression à froid) pour équilibrer notre alimentation.

      @ bientôt,
      Muriel

      PS : je fais partie de ceux qui ne digèrent pas bien le poivron cru. Là, on est d’accord, contrairement au concombre, enlever la peau résout le problème.

  9. Sco!@couple routine

    Bonjour Muriel,

    Je n’avais pas la possibilité de faire «répondre» à ta réponse ci-dessus qui se termine par «où est l’erreur?»

    Je croyais que la relish (chez nous on dit la et non le) était faite avec des cornichons.

    Et je ne mangerais jamais de cornichons nature pas plus que des concombres nature. Je viens de vérifier sur l’étiquette d’un pot de relish et oh stupeur! Elle est bien faite avec des concombres!!! Pourtant, je lis les ingrédients de tout produit. Je suis mystifiée!

    Je vais tenter d’expliquer le fait que j’ai horreur des concombres à cause de l’odeur et du goût de ce légume nature. J’ai bien spécifié que je mange des courgettes et des courges qui sont de la même famille.

    Je compare mon cas à celui des gens qui n’aiment pas le goût d’un aliment mais qui mangent cet aliment une fois transformé. Par exemple, je connais des gens qui n’aiment pas le lait et qui pourtant adorent le fromage… et des buveurs de lait qui n’aiment pas le fromage…

    Je crois que c’est ça l’erreur.

    Le goût et l’odeur du concombre ont été neutralisés par le vinaigre (que je ne déteste pas) dans la relish. Je n’ai pas d’autres explications et, comme je l’ai mentionné, les autres personnes que je connais qui ne mangent pas de concombres mangent elles-aussi de la relish et ne mangent pas de melons non plus. Je ne suis pas la seule dans mon cas.

    Oui, je sais , «ils sont fous ces canadiens».

    Amicalement, 😉

    Sco!

    Je sens que j’ai fait une vraie concombre de moi!

    1. Christian

      Et paf ! Ah aaah! Coincé le Québec! Et j’adore la façon dont tu essayes de te justifier. Tu ne serais pas comme moi, parfois de mauvaise foi? :-) :-) :-)
      @+
      Christian.

      1. Muriel (auteur)

        Aaaahhhh, voilà le mystère qui se lève ! 😀
        Merci Sco! et Christian, j’aime beaucoup votre humour.

        Tu sais Sco!, on ne mange pas souvent le concombre nature. Tu aimerais p-e les recettes suggérées par les uns et les autres, car le goût et l’odeur sont bien transformés : yaourt+citron+menthe+crème fraiche ; verrines à la menthe ; raita ; tsatziki ; concombre farci thon/oeufs durs/mayo ; …

        Allez, essaie un jour, juste pour voir ! 😉

        Amitiés et @ bientôt,
        Muriel

  10. walter

    Bonjour Muriel

    Je suis un nouvel arrivant sur ton blog que j’adore!

    Moi j’adore le concombre et je le digère très bien tel quel !
    Le concombre  » bio  » je ne l’épluche pas sauf si la peau est vraiment trop dure. Pour le concombre acheté en grande surface je l’épluche car les traitements chimiques qui sont appliqués doivent résister à l’eau, alors même bien lavé il y aura toujours des traces de pesticides ( même infime ) qui se retrouveront dans l’organisme et ça c’est pas top !!!

    Petite astuce ou conseil pour enlever l’amertume :. Le concombre de serre est rarement amer, mais celui qui estt cultivé en plein champ ou au jardin ( manque d’arrosage ) l’est parfois. Dans ce cas, il vaut mieux le peler, car l’amertume se concentre sous la peau et surtout à l’extrémité qui était attachée à la tige (côté pointu )
    Moi je coupe systématiquement les deux bouts pour éviter que l’ammertume ne se propoge au concombre entier!
    Amicalement
    Walter

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Walter et bienvenue à toi ! 😀

      Merci pour ton commentaire et pour ton partage d’expérience au sujet du concombre.
      Pour ma part, je n’ai jamais eu affaire à des concombres amers (ou très peu) et j’enlève de toutes façons les deux extrémités.

      Côté pesticides, en principe il n’y en a pas, même pour les concombres non bio. J’ai donc pris le parti de laisser la peau, après un bon lavage, même pour ceux achetés en supermarché.

      Au plaisir de te lire à nouveau !

      Bien à toi,
      Muriel

  11. J@C

    Bonjour
    Au sujet du concombre.
    J’ai 78 ans, et entre autres, j’adore les concombres. , (Je les fais pousser dans mon jardin, mais l’hiver je consomme ceux du commerce)
    J’en ai toujours mangé, Je n’ai jamais eu de problème, et je mange tout,( sauf les graines), peau laissée pour les vitamines.
    Je suis toujours surprise d’entendre mes invités me dire qu’il n’aime pas, et surtout que le concombre « leur « revient » (façon non médicale de dire qu’ils ne le digère pas! )
    Mon humble avis est que le dégoût, pour beaucoup de personnes, disant ne pas aimer ou ne pas digérer telles ou telles choses, tient au fait qu’elles n’en ont pas envie, elles n’ont pas également la curiosité de goûter.
    C’est avant tout une question d’éducation alimentaire, mais là il y a tant de choses à faire …..
    mais là c’est mon point de vue tout personnel !! :)
    J@C

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Jacqueline et bienvenue à vous sur le blog ! :-)

      Merci pour votre témoignage. Vous avez bien raison je crois, quand vous évoquez l’éducation alimentaire et la curiosité de goûter. Cela tient une grande part dans la digestion.

      Mais il existe tout de même de réelles fragilités digestives, qui peuvent se révéler avec des aliments comme le concombre (avec ses pépins !), le poivron cru, les oignons, l’ail, les topinambours, les lentilles, … J’adore tous ces aliments, mais si je ne les cuisine pas de façon à les rendre digestes, j’ai de l’aérophagie.

      Bien à vous et au plaisir de vous lire,
      Muriel

  12. Le@ L@ Suissesse

    Bien le bonjour !
    Je voulais simplement vous dire que je suis très heureuse de visiter votre site qui est passionnant et intéressant. Je suis presque accro au concombre et je suis bien la seule, dans ma famille. Enfin bref, je vous souhaite en tout cas, une bonne continuation.

  13. Andree

    « J’adore tous ces aliments, mais si je ne les cuisine pas de façon à les rendre digestes, j’ai de l’aérophagie. »

    Je pourrais faire mienne cette phrase! (je peux ajouter le chou) je privilégie le poivron rouge et je l’épluche, je cuis les légumineuses avec de l’algue kombu et je mange le chou plutôt cru … mais le concombre, même en ôtant les graines, me pose problème! :(
    J’ai même essayé dans mes jus verts: l’effet est le même!
    Je vais essayer de le manger avec de la menthe, en entrée, en privilégiant les concombres épineux et en enlevant les graines: si avec tout ça je ne le digère toujours pas!!! 😉

  14. Doumdoum

    J’ai fait une cure de concombre.
    Repas de midi un concombre cru épicé.
    Délicieux.
    Depuis quand j’en mange j’ai un brûlant très désagréable.
    Ce que je n’avais pas avant.
    En salade, épluché, en accompagnement je n’ai pas de problème par contre.

  15. muratot

    je digère très bien ceux de mon potager , mais les concombres du magasin non !!!
    je soupçonne les engrais pesticides et autres , car il en est de même pour d’autres légumes .
    aussi , ( par exemple ) je ne mange que des tomates une fois par an ; celles de mon potager !!!

    bien a vous .

  16. Eliane guiery

    C’est bien sympathique tous ces commentaires sur le concombre, mais cela ne m’apporte pas le moyen de retirer l’amertume au moment de le déguster, retirer les 2 bouts et la peau n’est pas suffisant ! ….

    pour moi j’aime bien les concombres de serre mais les plein champ je m’accroche à la table pour les manger et cela fini généralement à la poubelle ! ….

    cordialement
    Eliane

  1. Verrines de concombre à la menthe

    […] « Le concombre est indigeste, info ou intox ? […]

  2. la gazette de sos stress n°2

    […] SAINE ET REPAS ÉQUILIBRÉS et plus particulièrement sa série INFO ou INTOX ? Comme par exemple, « le concombre est indigeste, info ou intox ? » ; Le gingembre aphrodisiaque, info ou intox ?   etc . Elle étudie  à fond le pour et le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer l'un de VOS articles en bas de votre commentaire