«

»

juil 16

Imprimer ceci Article

Ces merveilleuses herbes aromatiques

herbes-aromatiques

C’est vert, ça sent bon, c’est délicieux et bon pour la santé, qu’est-ce que c’est ?
Le trésor de nos jardins, les herbes aromatiques !

 

La plus connue de tous est aussi la plus riche en vitamine C : le persil      

 

persil


Il tient la première place sur le podium des légumes contenant de la vitamine C, bien plus que l’orange et le citron réunis.

Très aromatique, il est particulièrement bienvenu dans toutes les soupes d’hiver, mais aussi dans la plupart des crudités.
Un exemple de recette ici :
salade du jeune été aux herbes aromatiques

_______________________________________________________________________________________

 

Ma préférée : le basilic, d’un arôme à nul autre pareil !

basilic-grand-vert

Il me rappellera toujours les étals bio des marchés de Provence , et les inoubliables spaghettis au pistou dont nous nous régalions pendant nos vacances au soleil. Il n’est pas le dernier pour sa richesse en vitamines, notamment A et C, ses minéraux, ses qualités carminatives et antispasmodiques, et on peut même le faire infuser pour des tisanes à haut pouvoir digestif.
Un exemple de recette ici : Trois délicieuses recettes de sauce au pistou

______________________________________________________________________________________

 

Très attendue au printemps, elle est la première de l’année à nous accorder ses bienfaits et son arôme délicat d’échalote, la ciboulette, herbe généreuse, facile et vivace, enchante nos palais privés de fraîcheur verte pendant l’hiver.

ciboulette-fleurie

Elle va avec tout, ou presque : crudités, omelettes, sauces … A l’instar de l’ail et l’oignon, elle a des pouvoirs antioxydants non négligeables, et serait même une aide pour lutter contre les maladies cardiovasculaires et le cancer … donc, à consommer sans modération !

________________________________________________________________________________________

Ah, la menthe ! Les enfants l’adorent … surtout sous forme de bonbons.

menthe-poivree

Mais nous l’aimons aussi dans les salades, les sauces, et avec la coriandre elle forme un duo très réussi dans les plats orientaux. Elle est très appréciée dans la salade de concombre, en y ajoutant un yaourt ou du fromage blanc.
Et si on se souvient qu’elle est la championne en propriétés digestives, on ne va jamais terminer un repas sans une infusion à la menthe fraîche du jardin !

_____________________________________________________________________________________

 

Méprisée par certains car elle pousse comme une mauvaise herbe, elle n’en est pas moins utilisée avec bonheur dans presque tous les pays du monde, la coriandre est généreuse en goût et entièrement utilisée : feuilles, racines, graines.

coriandre-feuilles

Son goût est très particulier, on aime le retrouver dans la cuisine chinoise et maghrébine, en compagnie du cumin et de la menthe.
Un exemple de recette ici :
Boulettes de bœuf aux herbes fraîches de mon jardin

Elle a également un intérêt thérapeutique certain : riche en antioxydants et en bêta-carotène, elle est en outre stimulante, tonique et dépurative. Certaines études montrent qu’elle serait capable de contrôler l’excès de glycémie chez les diabétiques !

 

________________________________________________________________________________________

 

Le thym : le grand naturopathe et humaniste Raymond Dextreit (1908-2001) le considérait comme une des 5 merveilles dans le domaine de la santé, et à l’en croire on n’était jamais malade si on avait du thym qui poussait dans son jardin.

thym-sur-pied

Il aide à lutter contre les états dépressifs, les vertiges, calme les angoisses, la toux convulsive, et est un véritable atout pour les poumons, la circulation, les nerfs et les fonctions digestives. Il soigne avec succès toutes les maladies infectieuses de l’hiver ; antioxydant et fébrifuge, son pouvoir antiseptique balaie allègrement virus et bactéries.

Dans la cuisine il est largement utilisé en « bouquet garni », et favorise la digestion des graisses : les grillades s’en trouvent bien d’en être saupoudrées de 2 ou 3 tours de moulin à herbes.

moulin-herbes-seches

Moulin à herbes sèches en bois d’olivier

En usage externe, il combat les rhumatismes, l’arthrite, le torticolis : hacher ou moudre le thym, en remplir une mousseline et appliquer bien chaud sur la zone douloureuse

_____________________________________________________________________________________

Lavande, la bien-aimée

lavande-sisteron

Chaque été, son parfum si puissant nous annonce que nous sommes bien arrivés à destination : c‘est les vacances, le soleil, la Provence ! Cette fragrance si agréable accompagne toujours les jours heureux,  le chant des cigales, les repas sous la pergola, le miel de lavande du p’tit déj, les champs mauves à perte de vue…

Chaque année, nous en faisons provision et les sachets de lavande se multiplient dans nos armoires, ne laissant aux mites aucune chance.Tout l’hiver, elle nous maintient en bonne santé grâce au diffuseur d’huiles essentielles, et, à l’instar du thym, peut également se boire en infusion contre les rhumes, grippe, et autres ennuis respiratoires. Elle a des vertus apaisantes et favorise la détente et le sommeil.

Comme de nombreuses plantes, elle est antiseptique, dépurative et antispasmodique. Son usage dans la maison n’a que des avantages : pour parfumer armoires et tiroirs, en ajoutant quelques gouttes d’huile essentielle à l’eau de rinçage de la machine à laver, e bain relaxant, l’huile de massage et même le shampoing.

En cuisine elle est aussi la bienvenue : petites fleurs de lavande fraîche dans les salades, glace à la lavande, confiture…
Un exemple de recette ici : Confiture abricots lavande
 

herbes-et-faience-de-Soufflenheim

Herbes variées dans leur pot de faïence de Soufflenheim (Alsace)

_____________________________________________________________________________________

je-cuisine-les-herbes-aromatiques 

Je vous ai parlé des 7 herbes aromatiques que je préfère, mais il y en a beaucoup d’autres, les publications sont nombreuses et en parlent mieux que moi.

Je vous conseille par exemple : Je cuisine les herbes aromatiques.

Les auteurs, Amandine Geers et Olivier Degorce, y ont concocté 42 recettes d’entrées, de plats, et même de desserts !

 

Cela m’a fait plaisir de partager mes expériences, mes goûts, ainsi que quelques recettes. Pour enrichir cet article, n’hésitez pas à y apporter vos propres expériences des herbes aromatiques dans les commentaires ci-dessous !

Crédit photo : Herbes aromatiques – Studio Rérat

Lien Permanent pour cet article : http://repas-equilibre.fr/ces-merveilleuses-herbes-aromatiques/

14 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jacques

    Bravo Muriel pour ce retour en attendant dès que possible un nouvel info-intox dont tu as le secret et je lève mon verre à ta santé Jacques

  2. Muriel (auteur)

    Merci pour tes encouragements, Jacques ! 😀
    Les articles « Info ou intox » devraient être de retour bientôt.

    Moi aussi je lève mon verre de … thé à la MENTHE à ta santé ! 😉

    Bises et @ bientôt,
    Muriel

  3. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Muriel,
    J’adore les herbes aromatiques. J’en avais dans mon jardin et maintenant que je suis en ville j’en ai sur mon balcon.
    Je mets aussi beaucoup d’épices qui parfument délicieusement les plats.
    Je trinque avec vous.
    Dnièle

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Danièle,

      Moi aussi, je suis en ville et je préfère laisser mes herbes aromatiques à l’intérieur, car elles sont régulièrement envahies par les pucerons quand je les laisse sur le balcon. Surtout le basilic et le persil.

      Vive les épices aussi et à ta santé ! 😀

      Amicalement,
      Muriel

  4. Sco!@couple routine

    Bonjour Muriel,

    De bien belles herbes. J’aurais avantage à en utiliser plus souvent. Elles ont toutes des qualités non négligeables.

    Certaines ont des propriétés que je ne connaissais pas comme le thym.

    Pas de «mauvaises herbes», rien que des bonnes! 😉

    Sco!

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Sco!,

      Il est vrai que toutes les vertus de ces herbes se feront surtout sentir si on en consomme souvent. Tout comme toi, grand bien me ferait d’en manger plus, surtout le thym, comme tu l’as bien repéré.

      Ton expression « mauvaises herbes » me fait penser à dire qu’il faut se méfier des herbes et épices déshydratées, car elles font partie des aliments autorisés à être irradiés, pour des raisons de conservation plus longue et d’élimination des bactéries. Mais cela peut dégrader leurs qualités nutritives.

      Préférez-les donc bio, ou encore mieux, fraîchement récoltés de vos blanches mains. 😉

      Amicalement,
      Muriel

      1. Sco!@couple routine

        Bonjour Muriel,

        J’ai utilisé le terme «mauvaises herbes» un peu pour mettre un «brin» d’humour. Chez moi, cette expression désigne ce qu’il faut arracher, les trucs inutiles qui poussent à travers ce qu’on cultive dans le potager ou à travers les fleurs.

        Comme dans notre expression : «On va aller enlever les mauvaises herbes dans le jardin (potager)».

        De toute évidence, ça ne semble pas être le même terme chez toi.

        Vous dites peut-être «de la mauvaise herbe».

        Sinon, quel est le terme?

        Salutations du Québec,

        Sco! :)

        1. Muriel (auteur)

          Bonjour Sco!

          J’ai bien reconnu ton brin d’humour ! 😀
          Chez nous, on parle aussi des mauvaises herbes du jardin, et pareillement, on peut dire « c’est de la mauvaise herbe ».
          En fait , j’aurais dû mettre le mot « mauvaises » entre guillemets, et pas « mauvaises herbes ». J’ai juste fait une association d’idée avec « mauvaises » pour la santé.
          Voilà, j’espère que c’est plus clair pour toi comme ca !

          Salutations françaises 😉
          Muriel

  5. sylviane

    Bonjour Muriel,

    Comme j’adorrrrrre les herbes aromatiques j’en ai sur mon balcon : basilic très bien ça pousse bien, le persil moyen moyen (je suis trop exposée au soleil sans doute) le thym super et la ciboulette et la menthe pareil.

    Mais alors la coriandre qui est l’herbe que l’on emploie le plus ici dans le sud du Portugal (pas le nord) ne pousse pas du tout. Je persiste et signe mais rien à faire alors que je délire (c’est bien le mot) avec cette herbe.

    Aurais-tu un truc à me donner pour la faire pousser ?

    Le thé (tisane plutôt) est très bon pour la santé aussi

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Sylviane,

      Chez moi, qui suis pourtant dans le Nord Est de la France, c’est pareil que chez toi : basilic, thym, ciboulette et menthe poussent très bien en pot. Le persil, très très moyen, même mi-ombre, mi-soleil.
      Par contre, la coriandre, une herbe qui me fait bien délirer aussi, c’est une autre histoire. Aucun truc à te donner pour la faire pousser :-( .
      Du coup, je l’achète en pot, déjà bien fournie. Mais même là, je me désole de voir à quelle vitesse elle peut jaunir et se flétrir…. Seule solution : l’émincer quand elle est fraîche et la congeler.
      Ou alors, en acheter de temps en temps en magasin arabe. Par chez nous, ils en ont toujours de grosses bottes bien vertes à des pris dérisoires. Tellement grosses que j’arrive rarement à tout utiliser ! Faudrait leur demander leur truc.

      Au plaisir de te lire,
      Muriel

      1. sylviane

        Bon, tu me rassures mais ça ne résout pas notre problème

        Ici aussi nous en trouvons beaucoup mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi précisément il jaunit tout de suite

        Fais-nous vite comme dit Jacques un article INFO/INTOX que j’adore

  6. Dorian

    Bonjour Muriel,

    Quel enthousiasme tu partages dans cet article, cela fait plaisir !
    J’utilise beaucoup la ciboulette et le basilic, beaucoup moins les autres. Je vais jeter un coup d’oeil à tes recettes :)

    Merci pour toutes ces informations !

    Dorian

    1. Muriel (auteur)

      Bonjour Dorian,

      Contente que cet article te plaise 😀
      Et… bon appétit !

      Au plaisir de te lire,
      Muriel

  7. Jeannot

    Oui, c’est une belle sélection d’herbe que tu nous conseilles aujourd’hui, il y en a que je n’ai pas du tout l’habitude d’utiliser dans ma cuisine. Je vais essayer de faire des efforts;

    Jeannot B. Artisan

    Blog favori : Neodyssée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer l'un de VOS articles en bas de votre commentaire